Latif Vaqar - Spéc. FMH en chirurgie orthopédique et traumatologie osseuse.

Les études scientifiques concernant la chirurgie assistée par le ROBOTERARM MAKO.

Des études cliniques ont montré que les prothèses partielles implantées avec l’aide du ROBOTERARM Mako ont une précision d’implantation deux à trois fois plus élevée et donc la reproductibilité du geste chirurgical est améliorée par trois par rapport aux prothèses de genou implantées manuellement.

En outre, les études montrent que les patients ayant une prothèse partielle ou totale utilisant cette technique robotique, présenteraient significativement moins de douleur post-opératoire et une fonction améliorée comparés aux patients subissant une prothèse totale du genou implanté manuellement.

Downloads: